Notre guide sur la maison passive en 2022

La maison passive suit une conception spécifique. Lorsque celle-ci est combinée avec une sélection des équipements performants en termes de consommation énergétique, la dépense en énergie sera plus faible.

C’est cette raison qui motive la plupart des foyers français à s’intéresser à cette conception. Mais sa mise en œuvre nécessite le respect de plusieurs dispositions pour pouvoir espérer ses bienfaits.

Quels sont les critères d’une maison passive ?

Il est vrai que la réalisation d’une maison passive doit être un projet déjà préétabli au début de la construction. Toutefois, il est possible de transformer une maison classique déjà existante en une maison passive. Pour cela, il suffit de respecter les différents types de normes en vigueur pour pouvoir obtenir une certification Passivhaus.

Vous devez donc vous assurer qu’en une année, la consommation en énergie primaire incluant celle des appareils électroménagers ne soit pas au-dessus de 120 kWh par m².

Pour les besoins en chauffage annuelle, vous ne devez pas dépasser la barre des 15 kWh par m². Par ailleurs, les heures de chauffage pendant toute une année ne doit pas excéder les 10%.

Une maison passive doit pouvoir conserver de la chaleur. De ce fait, ses différentes parois doivent être étanches à l’air. C’est pour cela que le niveau d’isolation est le principal critère qui pourra transformer votre maison en un habitat passif.

Quels sont les types d’isolation à faire pour avoir une maison passive ?

Une bonne isolation va diminuer largement les dépenses dans le foyer en limitant la déperdition de chaleur. Pour garantir l’élimination des ponts thermiques, les murs, le sol et la toiture doivent être isolés.

Pour la toiture et les murs, vous pouvez entamer une isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Cela leur empêchera d’être des sources de déperdition de chaleur. Sachez que la chaleur qui s’échappe de ces structures peut atteindre 30%.

Pour les fenêtres, l’adoption d’un double ou d’un triple vitrage est indispensable pour ne pas entrainer une perte de chaleur autour de 10 à 15%.

Pour améliorer la qualité de l’air à l’intérieur d’une maison passive, il est recommandé d’opter pour une ventilation double flux.

Quels sont les matériaux à privilégier dans une maison passive ?

Le concept d’une maison passive doit passer par un choix de matériaux pouvant assurer une isolation performante.

Les matériaux qui peuvent résister à n’importe quelle saison sont de rigueur. Ils doivent également être de bonne qualité pour pouvoir stabiliser la température à l’intérieur de la maison. Mais par-dessus tout, leur impact sur l’environnement doit être considéré.

Le mur doit ainsi être construit avec du métal, du béton, du bois, des briques ou des parpaings. Les matériaux isolants sont entre autres le chanvre, le liège, le lin ou le bois.

Les aides disponibles pour la construction d’une maison passive en 2022

La construction écologique fait partie des priorités de l’État dans le cadre d’une transition énergétique. C’est pourquoi plusieurs dispositifs d’aides sont disponibles pour financer la construction d’une maison passive.

Le prêt à taux zéro ou PTZ

Il s’agit d’une aide qui vous donne la possibilité de contracter un emprunt sans être obligé de rembourser avec des intérêts. Initialement, le PTZ n’a pas été mis en place pour financer les constructions écologiques.

Mais puisqu’une passive enregistre une consommation d’énergie extrêmement basse, sa construction peut en bénéficier.

Entre autres, vous devez acheter une maison neuve ou être en possession d’une maison nouvellement construite.

Pour les maisons anciennes, il est exigé de réaliser des travaux de rénovation. Dans tous les cas, l’emprunteur doit déclarer que le bien immobilier concerné est son résidence principale.

Le prêt Action Logement

Les principaux bénéficiaires sont les salariés dans les entreprises privées et dans le secteur agricole. Le nombre de salariés doit être égal ou supérieur à 10 pour pouvoir bénéficier de ce coup de pouce.

Il existe également un certain plafond qu’il ne faut pas dépasser en termes de ressource financière. Il varie toutefois en fonction de la composition du foyer et de la situation géographique.

Les prêts Épargne Logement

Il s’agit également d’un prêt mais celui-ci est soumis à un taux fixe prédéterminé. La période d’épargne oscille entre 4 et 10 ans. Son avantage, c’est que banque considère la somme comme un apport personnel. Elle peut donc être destinée à un usage personnel.

A part ces dispositifs, il y a le bonus de constructibilité s’élevant à 30% pour financer la construction d’une maison écologique. Plusieurs associations accordent également des primes.

On peut citer par exemple l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat ou ANAH, l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie ou ADEME et l’Agence Nationale pour l’Information sur le logement ou ANIL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.