La réglementation RT 2012 et la maison passive : quelle est la différence ?

L’État a initié de nombreuses démarches afin de réduire l’impact négatif sur l’environnement. Diverses lois poussent ainsi à effectuer une transition vers des logements plus écologiques. La RT 2012 est par exemple la réglementation qui impose les performances énergétiques que doit avoir un logement.

Qu’est-ce que la RT 2012 ?

La RT 2012 est une réglementation qui fixe le seuil de consommation énergétique qu’une habitation ne doit pas dépasser. Consultez ce site pour en savoir davantage sur cette réglementation et trouver un professionnel pouvant vous accompagner dans la gestion de toutes les démarches liées à la RT 2012.

Le seuil réglementaire est actuellement à 50 kWh/m²/an, soit 5 fois plus que celui imposé par la RT 2005. Ce seuil acceptable risque d’ailleurs d’encore s’endurcir à la sortie du RT 2020. Afin d’atteindre cette performance, la RT 2012 indique que les logements doivent avoir plus de surfaces vitrées. Ces dernières doivent notamment représenter au moins 1/6 de la surface habitable. C’est un moyen d’utiliser un peu plus les rayons solaires comme source d’énergie.

Une maison passive, c’est quoi ?

Pour l’heure, la notion de maison passive ne fait l’objet d’aucune réglementation. Néanmoins, ce concept est à la base des réglementations énergétiques européennes actuelles. Une maison passive est un logement qui consomme très peu d’énergie pour se chauffer. L’air ambiant, les rayons solaires ainsi que les calories dégagées par les locataires et les équipements électroménagers sont les principales sources d’énergie qui sont exploitées. L’efficacité d’une maison passive repose ainsi sur son isolation ainsi que sur l’utilisation d’installations performantes.

La corrélation entre RT 2012 et maison passive

Pour être qualifiée de maison passive, une habitation doit avoir une dépense énergétique inférieure à 15 kWh/m²/an. Cette exigence est trois fois supérieure à celle de la RT 2012 et sera très probablement adoptée par la RT 2020. Ce sera cependant un objectif difficile à atteindre puisqu’il nécessite l’emploi d’équipements onéreux tels que le triple vitrage. Néanmoins, une maison passive permettra indéniablement de réaliser des économies d’énergies importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.