Cultivez vous-même votre potager

Envie d’une tomate bien rouge et juteuse parsemé de persils ciselés et de rondelles d’oignons bien frais, pourtant vous ne voulez pas sortir de la maison et perdre votre temps dans les embouteilles pour ensuite faire la queue au supermarché. Euréka ! Cultivez vous-même vos produits bios. Il est vrai qu’être expérimenté est un atout, mais voici quelques recommandations de base qui vous aideront à commencer votre aventure : produire vous-même votre potager.

4 étapes pour une bonne récolte

Il faut une première fois pour tout, mais surtout que les mauvaises surprises ne vous empêchent pas d’avancer ! Ne paniquez pas, chaque jardinier a subi des échecs mais suivez les étapes et vous récolterez ce que vous avez semé.
Pour une bonne récolte, choisissez :
1- Le bon moment : le printemps ou plus précisément le mois de mai
2- Le bon emplacement : définir la taille, connaître la nature de la terre, opter pour un terrain ensoleillé, et établir un plan
3- La bonne semence : penchez pour des variétés appropriées au climat, puis favorisez les légumes faciles à semer, tels que les radis, les navets, les tomates et les salades…
4- Le bon potager : – soit potager carré : très design tiré des potagers médiévaux, une technique propice pour une terre lourde.
Soit potager traditionnel ou nommé également potager en rangs : formule courante de culture en pleine terre.

A vos marques, prêt, partez

Le jour J est arrivé ? Tout est prêt : emplacement, semence, plan.
Pour bien débuter, arrachez les herbes, les racines, les pierres, crochetez ensuite râtelez. Afin de ne pas perturber la vie de la terre, bêchez avec un matériau écologique. Puis matérialisez les accès de votre potager avec des équipements de récupération (briques pilés, ardoise concassé, plaquette ou dalles de bois). Vous voilà prêt à cultiver vous-même votre potager.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.